Liste de noël 2015

pere-noel-dessin

Tous les ans, les parents se retrouvent devant la lourde tâche de faire la liste de noël. Et je me dis qu’avec deux enfants du même sexe et d’âge rapprocher ce n’est vraiment pas facile.

Puisque le petit récupère les jouets du grand, on se retrouve souvent en panne d’inspiration.

Cette année Simon aura presque 5 ans et Julien 2 ans et demi.

Pour commencer la liste on a noté une storio 3S et un appareil photo kidizoom pour Julien, son frère les a déjà, et ils se bagarrent beaucoup, du coup là on va minimiser au mieux.

storio-3s-bleue-tablette-enfant-wifi-vtech-pow12118713_10153617341276894_724788185886626166_n

Ensuite on sait qu’ils vont avoir une maisonnette de jardin, de quoi garnir un peut plus leur univers extérieur.

feber-house-maison-plastique-enfant

On a aussi des cadeaux qui seront en double au pied du sapin, des veilleuses de la marque Pabobo et des mallettes de médecin.

12096275_10153617341201894_3973081815179421622_n3X_61829_0002_6369

Il y aura aussi un cube de sport pour tous les deux, ils auront hâte de voir venir les beaux jours.

12112101_10153624771551894_5384540292275656376_n

Avec mon conjoint nous allons leur fabriquer une cuisine en bois, avec deux meubles de récupération, et bien sûr elle n’arrivera pas seule sous le sapin, de quoi s’amuser des heures entières. Il faut dire que nos fils aiment faire comme papa et maman.

a5b5fa7c2a5cf044d1f80a1aff2da38912088193_10153628157501894_7630364313788709723_n12107977_10153629641061894_3845556759756908052_n12109204_10153629610991894_5592772536717571949_n12105963_10153617341096894_6916079076458586101_nplateau-petit-dejeuner-ecoiffier5f6d7b36b7f615b2e4645c326895e925

Pour Simon le père noël va aussi déposer un calendrier éducatif, le jeu 1000 bornes Cars et le jeu Pic’ Pirate.

12109114_10153617341071894_8692343257193631407_n12107157_10153617341156894_7555224848069908976_n10629631_10153618223386894_73899164742994190_n

Mais ce n’est pas fini!! Oui il y a encore un cadeau. Lors des soldes d’été j’ai trouvé une console V-Smile et deux jeux le tout à -80%. Après un coup de téléphone au papa pour son accord, il était dans mon coffre.
console-v-smile-cars-motion

Voilà donc la sélection de noël 2015 chez nous. A savoir que là j’ai les cadeaux de toute la famille, pas uniquement de nous. L’année dernière c’était quasiment que des Lego Duplo, cette année ont à changer.

J’espère vous avoir donné des idées.

Les enfants et leurs vêtements

bigth_2056

En ce samedi matin, je vide la panière de linge sale, je profite du grand soleil pour vite étendre notre linge dehors au grand air. J’aime ces moments où je ne vois pas mes étendoirs d’intérieur plein dans la chambre d’amis.

Mais c’est dans ces moments-là que je scrute les vêtements et que je me rends compte que depuis qu’il va à l’école, Simon abîme vraiment ses pantalons. Comment peut-on ce dire que les vêtements passeront à son petit frère, si déjà lui ne les portera pas jusqu’à la prochaine taille?

On lui a pris des pantalons avec protection aux genoux, mais la protection est toute trouée, je pense que le pantalon ne tardera pas à l’être si je laisse comme ça.
Je vais voir pour enlever la protection et en coudre une autre à la place, si l’on peut faire cela proprement. Ou alors juste ajouter des genouillères entre les deux pour limiter la casse.

Je sais que je ne suis pas la seule maman à me plaindre, et cela ne me réconforte pas vraiment.

Vous avez des solutions pour limiter les vêtements troués? J’avais pensé à le laisser en short toute l’année, mais mon pauvre poussin serait trop souvent malade 😉

Allé, je vous laisse me donner vos avis, moi je vais étendre la première lessive. Et en mettre d’autres en route.
Bon week-end

Il est rentré en moyenne section, et il a reprit goût à l’école

VPVLBpC3odkUn7j_C-I5IDfwh_8

J’avais parlé un petit peut des soucis que Simon (4 ans et 5 mois) rencontré avec l’institutrice de son ancienne école, de la demande de dérogation, des problèmes rencontrés avec tout ça.

Il est temps de vous donner des nouvelles.

La dérogation a enfin abouti, Simon est rentré en moyenne section dans une nouvelle école.
Ce n’est plus le regroupement qui reçoit les enfants du village, ce n’est plus cette institutrice dépassée qui s’en occupe, ce n’est plus le bus scolaire le matin, ce n’est plus les copains qu’il avait.
Non, beaucoup de choses ont changé.
Maintenant on fait la route en voiture, et il en est content malgré tout, car du coup il partage des moments avec moi, ces moments que l’on a pas connu avant vu que je le déposé et le récupéré au bus.
Maintenant il a de nouveaux copains, et un ancien va bientôt le rejoindre d’ailleurs pour leur plus grand bonheur car c’était son meilleur copain.
Mais ce qui change vraiment, c’est l’école.
Fini la classe qui regroupe toute la maternelle, fini l’institutrice dépassée qui hurle tout le temps et qui se permet des dérapages inadmissibles, fini l’enfant qui rentre en pleure, fini l’enfant avec des maux de tête, fini l’enfant malheureux.
Je retrouve ce petit garçon qui adore l’école, qui adore apprendre et qui demande l’école même le week-end.

Il était super heureux le jour de la rentrée, il nous a montré que sa crainte était partie, et qu’il était prêt à reprendre gout en l’école et en l’institutrice.
D’ailleurs il a une institutrice vraiment top. Il l’adore, il en parle beaucoup. Et on est d’accord avec lui, elle est top.

Voilà, je ne regrette vraiment pas de l’avoir changé d’école, je suis fière d’avoir choisi le meilleur pour lui.

Changer son enfant d’école?

Quand Simon a fait sa rentrée à l’école en septembre dernier, je pensais que ce qui pourrait poser problème dans l’école, ce serait les enfants. Non pas que je sois trop cliché, mais je pensais vraiment qu’il ne serait pas à l’aise avec ses camarades. Mais bien au contraire, Simon est bien aimé, il est super content de ses copains.
On habite dans un tout petit village, du coup il y a regroupement dans le village à côté. Pour se rendre à l’école, il prend le bus au bout de notre chemin. C’est le moment qu’il aime le plus. Ce passage dans le monde des grands! Monter dans le bus sans parents, pour lui c’est comme prouver qu’il n’est plus ce tout petit qui passé les journées complètes avec maman. Moi j’y trouve mon compte, pas besoin de prendre la voiture, donc, pas de frais de route. Et quand Julien dort, je peux quand même récupérer Simon puisque l’arrêt du bus scolaire est devant chez nous.

Seulement, il y a une ombre au tableau, pas des moindres. C’est la maîtresse qui pose problème, et cela me fend le cœur.

Simon part à l’école le sourire aux lèvres, fière et heureux. Mais quand il rentre, c’est tout autre chose.

Il est épuisé et fatigué, il est irritable et pleure pour un rien. Son sourire n’est plus là, il est différent, je ne reconnais plus mon enfant.

On sait tous que le métier d’instituteur n’est pas facile. De temps en temps il faut élever la voix pour ce faire entendre des élèves. Mais dans l’école de Simon cela se passe autrement. La maîtresse a perdu sa patience et sa passion depuis longtemps. Elle crie toute la journée, elle ne supporte plus rien.

Simon se plaint toujours qu’il est fatigué car elle crie toute la journée. S’il était le seul à s’en plaindre, je ne me poserais pas trop de questions, mais là c’est l’ensemble des élèves qui vit mal le temps à l’école. Toutes les sections de maternelle sont avec la même institutrice, c’est une classe commune.

Le matin quand on attend le bus, il y a une petite fille de moyenne section qui reste au loin avec sa tata. Elle monte en dernière dans le bus, et il n’est pas rare qu’elle finisse par pleurer. Pour elle l’école est devenue un endroit de souffrance. Et je me dis que cela arrivera aussi à Simon si on le laisse dans cette école.

Alors depuis quelques semaines, je réfléchis à faire une dérogation et à inscrire Simon dans un autre village. Cela implique de faire les trajets avec la voiture, de devoir se garer loin et de réveiller Julien à chaque fois. Mais pour le bien être de mon enfant, je suis prête à tout.
Ce qui me fait peur, c’est la réaction de Simon. Il aime beaucoup ses camarades, il aime énormément prendre le bus scolaire. Il ne voit pas son bien être total et il sera sans doute très déçu. D’autant plus qu’on verra le bus scolaire tous les jours devant la maison, et qu’il voudra le prendre.

Mais il sera plus serein, j’en suis sûr. C’est un plus grand village, il y a une classe par section, du coup, il sera encadré au mieux, il apprendra comme il faut ce qu’un enfant de son âge apprend. La maîtresse sera plus patiente et du coup, il ne sera pas irritable comme il l’est en ce moment.

En septembre quand j’ai vu combien il aimé l’école, je ne pensais pas que quelques mois après il serait fatigué de supporter sa maîtresse, je ne pensais pas que je me retrouverais avec ce dilemme. Contre toute attente, je vais devoir faire ce choix qui fera de la peine à Simon. Mais qui pour son bien sur le long terme sera bénéfique. La vie de maman, c’est cela aussi, de devoir faire les bons choix.

arret de bus 1Julien qui attend le retour de son frère à l’arrêt de bus.

La saison des brocantes

blog brocante logo

Ce que j’aime les dimanches sous le soleil, ce n’est pas le barbecue, non, c’est encore mieux!
Le dimanche matin, j’adore faire un tour sur les brocantes.

Cette année je profite encore plus, puisque, je cherche vraiment de petites choses pour les garçons.

Ce matin nous avons trouvé de quoi, nous occupé les jours de pluie.

DSC_0608

Le jeu qui est-ce, que je cherchais vraiment pour Simon.
Le coffret petite section qui nous sera fort utile pour Julien d’ici un an, et qui va servir à Simon en attendant.
Et contre toute attente, j’ai trouvé le coffret de dessin qui m’avait bien occupé quand j’étais jeune.

DSC_0609

Des livres de la collection Nathan que l’on trouve chez Mac Donald à 72 centimes. Nous aimons beaucoup ses livres, ce qui fait que, lorsque l’on prend des happy meal pour les garçons ont achète en plus un livre. Mais onn’ y mange pas si souvent que ça, donc on en rate.
Par chance, on peut donc se rattraper dans les brocantes.

DSC_0610Le livre Crocolou sera utile quand Simon tombera sous le charme de sa première amoureuse (oui je prévois).

Et le livre sur les étoiles nous sera utile dans 2 ou 3 ans, vu que Simon est déjà fan d’astronomie.

Les brocantes pour vous, cela rime avec quoi?

La lecture et les livres pour les tous petits, on en pense quoi?

Je ne sais pas comment ça ce passe chez vous avec les livres, mais ici les 2 petits adorent ça.
Notre ainé qui va prendre 4 ans se raconte des histoires tout seul en parcourant ses livres. Et son frère de 20 mois vient l’écouter de temps en temps (et lui piquer le livre des mains par la même occasion).

Depuis leurs premiers mois, ils ont entre les mains des bouquins différents et plus ou moins adaptés à leur âge.
Dès tout bébé ils avaient des livres de bain avec 3 ou 4 pages. Des imagiers aussi, car ça ils aiment bien. On leur cite les animaux, ou les objets et par la même occasion ils apprennent.

Ils ont une bibliothèque assez bien remplie, mais des fois Simon trouve le moyen de me dire qu’il veut de nouveaux livres qu’il n’a pas encore vus. Malheureusement pour lui (et pour son frère) on ne peut pas en acheter aussi souvent qu’on le voudrait.

Pourtant ils en dévorent des livres!!!!
Alors à la bibliothèque on en emprunte un de temps en temps, mais bon une mini bibliothèque de village avec très peu de livres pour petits ce n’est pas le mieux.

Je pense prendre un abonnement dans la grande ville proche de chez nous. Ce serait l’occasion d’avoir plus de choix et de pouvoir découvrir plus de chose. J’aurais moi aussi du coup la possibilité de trouver des livres qui m’intéresse.

Mais en parallèle il faut que je continue la collection Disney de chez France Loisir, car les garçons aiment beaucoup, et que ce sont des livres qu’ils liront avec plaisir en grandissant.

Chez vous, les enfants aiment les livres?

Découvrez mon lieu de travail

Aujourd’hui je vous ouvre les portes de mon petit univers. Comme je l’ai déjà évoqué je suis directrice d’une bibliothèque municipale depuis début janvier 2015. Mais ce lieu était loin d’être chaleureux.
C’est pour cela que j’ai embarqué mon cher et tendre dans l’aventure la plus poussiéreuse qu’il soit.

La semaine dernière nous avons passé 2 journées complètes a déménager les meubles, les laver et les disposer differemment. Nous avons aussi désencombré les lieux, puisqu’il y avait des vieux ordinateurs qui ne servaient plus, ainsi que pleins de choses inutiles dans une bibliothèque.

A tout ça on ajoute le lavage des livres qui n’est pas encore fini car bon il y en a quand même beaucoup.

J’ai démarché des maisons d’édition afin de me procurer des affiches, histoire de rendre les lieux plus accueillant pour les enfants. Puisqu’il faut le dire ce sont les enfants que je cible le plus avec l’ouverture de la bibliothèque.

Voilà quelques photos de mon univers, mais retenez bien qu’il s’agit d’une toute petite bibliothèque de campagne.

DSC_0208 (2)

DSC_0206 (2)

DSC_0222 (2)

DSC_0223 (2)

DSC_0221 (2)

DSC_0213 (2)

DSC_0214 (2)

DSC_0209 (2)

DSC_0211 (2)

DSC_0210 (2)

DSC_0216 (2)

Et pour finir mon petit bureau 

DSC_0220 (2)

Un grand merci aux éditions Fleurus http://www.fleuruseditions.com/ qui nous ont offert quelques ouvrages en plus des affiches. Vous pouvez les trouver sur facebook sur ce lien https://www.facebook.com/saubahe.fleurus?fref=ts et sur twitter https://twitter.com/LesImageries?lang=fr

A très vite